Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Rhagodia, R. Br. , Prodromus Florae Novae Hollandiae 1810

Description

Distribution

Le genre est natif d'Australie, et plus secondairement de Nouvelle-Zélande.

Description

Il s'agit d'arbustes persistants, plus rarement de plantes herbacées vivaces, aux rameaux parfois épineux, aux feuilles alternes ou opposées, simples et entières. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées ou unisexuées (polygamie), sont groupées en cymes, en épis ou en glomérules axillaires, plus rarement solitaires. Elles se composent de 5 sépales connés, persistants et imbriqués, de 5 étamines libres parfois absentes et d'un ovaire supère et uniloculaire. Les fruits sont bacciformes et indehiscents.

Rhagodia triandra

(Forst.f.) Aellen , in Candollea 8, 1939, 5.

filter reset
Syn. : Chenopodium triandrum, Rhagodia nutans

Distribution

Océanie (Nouvelle-Zélande). Littoral. Floraison : X-XII. Fructification : XI-III.

Description

Arbuste lianescent et persistant (haut : 0,6 m). Feuilles opposées ou alternes, ovales ou lancéolées (long : 5-10 mm, large : 3-7 mm), à la base tronquée, à l'apex aigu. Fleurs unisexuées (polygamie), les mâles avec 3 étamines, groupées en glomerules axillaires. Baies globuleuses et rouges (diam : 3-4 mm).