Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Hermannia, L. , Spec. Pl. (1753)

Description

Distribution

Le genre est subcosmopolite, natif des régions tropicales et subtropicales du monde entier.

Description

Il s'agit d'arbustes persistants, aux feuilles alternes, généralement simples, pétiolées et munies de stipules caduques. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont solitaires ou groupées en cymes axillaires et terminales. Elles se composent de 5 sépales libres ou soudés à la base, de 5 pétales libres, plus ou moins convolutés autour des étamines, de 5 étamines libres, opposipétales, adnées à la base des pétales et du gynophore, aux anthères à dehiscence longitudinale, et d'un ovaire supère, à 5 carpelles soudés. Les fruits sont des capsules.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Hermannia quartiniana

A. Rich. , Tent. Fl. Abyss. 1: 75 (1847).

filter reset
Syn. : Hermannia abyssinica, H. adenotricha, H. rhodesiaca, Mahernia abyssinica

Distribution

Afrique (Botswana, Mozambique, Zimbabwe, Zambie, Angola, Afrique du sud, Ethiopie). Berges, prairies.

Description

Vivace ou sous-arbrisseau persistant (haut : 0.5 m). Feuilles : oblongues à oblongues lancéolées (long : 70 mm, large : 20-40 mm), base cunéiforme, apex obtus, marges serratulées, pétiole pubescent (long : 7 mm), stipules lancéolées (long : 11 mm). Inflorescences : fleurs solitaires ou géminées et axillaires. Fleurs : calice campanulé à 5 lobes deltoides (long : 7 mm), corolle à 5 pétales elliptiques et roses, jaunes ou rouges (long : 8 mm). Fruits : capsules ellipsoides (long : 8 mm).
  • Hermannia quartiniana
  • Hermannia quartiniana