Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Taxus, L. , Sp. Pl. 2: 1040. 1753.

Description

Distribution

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes persistants, dioiques, aux ramilles irregulierement alternées. Les feuilles, distiques et disposées en spirales, sont lineaires, droites ou falciformes, decurrentes, généralement sessiles, au revers pourvu de deux bandes stomatiales. Les cônes mâles sont solitaires et axillaires, pédicellés, globuleux, axillées par des bractées se recouvrant, et munis de 6-14 microporophylles portant chacune 4-9 sacs polliniques disposés radialement. Les cônes femelles, solitaires et axillaires, subsessiles, sont axillés par des bractées se recouvrant, dont 2-3 paires distales sont décussées. Les graines, nucciformes, matures dans l'année, sont enchassées entierement dans une arille succulentes, cupuliforme et rouge à orange.La germination est épigée et la plantule est dicotylédonidée.

Description

Le genre est réparti dans les régions tempérée de l'hemisphere nord, deux espèces se trouvant des des régions plus tropicales du meme hemisphere.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Taxus baccata

L. , Sp. Pl. 1040.

filter reset
Nom francophone : If

Distribution

Europe tempérée, Bassin méditeranéen (Afrique du nord), Asie mineure et centrale (à l'est jusqu'en Iran). Cultivé. Bois, broussailles, sur calcaire, à l'ombre, surtout en altitude, jusqu'à 1800 m. Pollinisation : II-IV.

Description

Arbuste ou arbre persistant (haut : 20 m), au port étalé, à l'écorce brun rougeâtre s'exfoliant. Feuilles lineaires (long : 15-30 mm, large : 2-2,5 mm), coriaces, à l'apex aigu, sessiles. Cônes mâles sphériques, jaunes, sessiles. Cônes femelles verts, courtement pédonculés. Graines ovoides, enchassées dans une arille rouge.

Informations

L'arbre fournit un bois résistant et souple utilisé au Moyen-Age pour faire des arcs, des arbalètes et des cercueils. Cette utilisation passée, ainsi que l'éclaircissement des forets, l'arbre demandant au moins dans sa jeunesse, une ombre dense, ont causé la raréfaction de l'if sauvage. Toute ses parties sont très toxiques pour les hommes et les mammifères, cervidés exceptés, et, seule l'arille rouge semblerait ne pas être dangereuse.
  • Taxus baccata
  • Taxus baccata