Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Amaranthus, L. , Syst. ed. I. (1735)

Synonymie Acanthochiton, Acnida, Albersia, Amblogyna, Euxolus, Mengea, Sarratia, Scleropus

Description

Distribution

Le genre est presque cosmopolite, mais essentiellement concentré dans les régions tempérées chaudes à tropicales. Certaines espèces sont des adventices des cultures largement répandues.

Description

Il s'agit de plantes herbacées annuelles, plus rarement vivaces. Les feuilles sont alternes, simples et généralement entières. Les fleurs, actinomorphes et unisexuées (monécie ou dioecie), sont groupées en dichasium composés d'éps, de thyrses, de panicules ou de glomérules, terminaux ou axillaires. Elles se composent de 3-5 tépales libres ou conné à la base, parfois absents chez les fleurs femelles, ces dernieres possédant un ovaire supère et uniloculaire, les fleurs mâles possédant 3-5 étamines libres. Les fruits sont des utricules membraneux, indehiscents ou à dehiscence irreguliere.

Illustrations

  • illusillusFig. 1 : Amaranthus retroflexus, détail d'une fleur femelle et sa coupe longitudinale
  • illusillusFig. 2 : Amaranthus retroflexus, détail d'une fleur mâle et sa coupe longitudinale
  • illusFig. 3 : Amaranthus bouchonii, détail d'un fruit déhiscent
  • illusFig. 4 : Amaranthus bouchonii, diagrammes floraux mâle (gauche) et femelle (droite)

Amaranthus retroflexus

L. , Species Plantarum 2 1753

filter reset
Nom francophone : Amaranthe réfléchie

Distribution

Amérique tempérée et septentrionale (Canada, Etats-Unis), naturalisé ailleurs (Europe tempérée). Berges, friches, cultures, jusqu'à 2500 m. Floraison : VII-IX.

Description

Annuelle (haut : 20-150 cm). Feuilles ovales à rhombiques ovales (long : 20-510 mm, large : 10-70 mm), à la base cuneiforme, à l'apex aigu à subobtus, au pétiole glabrescent. Fleurs unisexuées (monécie), avec 5 tépales spatulés (long : 2-4 mm), groupées en épis terminaux et axillaires. Utricules elliptiques à obovoides (long : 2-3 mm).

Informations

Cette espèce a été introduite en Europe à cause de marchandises importées des États-Unis, ce qui explique sa notable concentration autour des gares et des ports maritimes.
  • Amaranthus retroflexus