Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Erysimum, L. , Sp. Pl. 2: 660. 1753.

Synonymie Cheiranthus, Cheirinia, Cuspidaria, Syrenia

Description

Distribution

Le genre est originaire des régions tempérées de l'hemisphère nord.

Description

Il s'agit de plantes herbacées annuelles, bisannuelles ou vivaces, rarement arbustives, généralement pubescentes. Les feuilles basales et caulinaires, rosulées et alternes, sont simples, rarement pinnatifides, aux marges entières ou dentées. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont groupées en racèmes terminaux souvent corymbiformes. elles se composent de 4 sépales libres, de 4 pétales libres, de 6 étamines libres formant une androcée tetradyname, et d'un ovaire supère et uniloculaire. Les fruits sont des siliques ou rarement des silicules, tetragones, angusti- ou latiseptées, généralement plus ou moins sessiles.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Erysimum cheiri

Crantz , Class. Crucif. 116.

filter reset
Nom francophone : Giroflier, Carafée, violier
Syn. : Cheiranthus cheiri

Distribution

Europe meridionale (sud de la Grece), naturalisé ailleurs (Rurope meridionale et tempérée). Cultivé. Rocailles, falaises, friches, talus, à basse altitude. Floraison : III-VI.

Description

Vivace pubescente et suffrutescente (haut : 20-60 cm). Feuilles lancéolées ou oblongues lancéolées (long : 20-80 mm, large : 3-10 mm), à la base atténuée, aux marges entières, à l'apex aigu. Fleurs aux sépales oblongs (long : 8-11 mm), aux pétales obovaux et jaunes (long : 15-25 mm), groupées en racème terminal. Siliques subcylindriques (long : 30-70 mm, diam : 2-4 mm).

Informations

Cette espèce est cultivée depuis l'Empire Romain, pour l'ornementation et comme fleur d'autel. La cheiranthine, un glucoside contenu dans la plante, est utilisée en médecine cardiaque.
  • Erysimum cheiri
  • Erysimum cheiri