Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Helleborus, L. , Syst. ed. I. (1735).

Description

Distribution

Le genre est originaire d'Eurasie tempérée, et est particulierement concentré en Asie Mineure.

Description

Il s'agit de plantes herbacées vivaces et rhizomateuses. Les feuilles, basales et caulinaires, alternes et pétiolées, sont palmatilobées à palmatipennées et composées de folioles très souvent dentés. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées (FF = 5S + 5-15P + 30-60E + 3-6C), sont solitaires ou groupées en cymes terminales et pauciflores, avec des bractées foliacées non involucrales. Elles se composent de 5 sépales libres, de 5-15 pétales libres, plus petits, de 30-60 étamines libres et d'un ovaire supère constitué par 3-6 carpelles libres ou plus ou moins connés. Les fruits sont des follicules sessiles, plus ou moins aggregés, et coriaces.

Informations complémentaires

Toutes les espèces de ce genre sont très toxiques, même sechées, à cause de la présence de deux glucosides, l'helleborine et l'helleboreine, qui ont une action directe sur le coeur, causant convulsions, delirium, et parfois la mort.

Helleborus niger

L. , Sp. Pl. 558.

filter reset
Nom francophone : Hellébore de Noël, rose de Noël

Distribution

Europe alpine (Alpes orientales). Cultivé. Floraison : XII-IV.

Description

Vivace basse, persistantes. Feuilles coriaces, à 7-9 folioles. Fleurs blanches à rose clair, sur des pédoncules courts et épais, vert rougeâtre, solitaires, avec 15-20 nectaires situés entre les étamines et les sépales, visibles, à l'aspect de petits cornets.

Informations

Cette espèce est la plus cultivée du genre. C'est une espèce fantasque, qui s'échappe des jardins, puis disparaît rapidement. Les fleurs peuvent être enfouies dans la neige. Une poudre brun noir tirée de la souche provoque des éternuements.
  • Helleborus niger