Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Castanea, Miller , Gard. Dict. Abridg. Ed. 4 (1754)

Description

Distribution

Ce genre est réparti dans l'hémisphère nord tempéré, principalement d'Amérique du nord, même si on dénombre deux espèces japonaises, deux espèces chinoises, et une espèce européenne d'origine méditerranéenne.

Description

Il s'agit d'arbres ou plus rarement d'arbustes caducs. Les feuilles, alternes, pseudo-distiques, sont simples et ont une marge plus ou moins denticulée. Les fleurs, actinomorphes et unisexuéexs (monécie), sont assemblées en châtons axillaires pour les mâles, et souvent par 3 en racème axillaire axillée par une cupule pour les femelles, souvent disposés à la base de l'inflorescence mâle. Les fleurs mâles se composent d'un périanthe rudimentaire à 6 lobes, de 10-12 étamines libres et d'un pistillode pubescent. Les femelles possèdent un périgone à 6 lobes et un ovaire infère avec 6-9 carpelles soudés. Les fruits sont des nucules groupées en infructescences encloses dans la cupule devenue épineuse et dehiscente par 2-4 valves.

Castanea pumila

Miller , Gard. Dict. ed. VIII. n. 2.

filter reset
Syn. : Castanea alnifolia, C. alnifolia ssp. floridana, C. floridana

Distribution

Amérique tempérée (sud-est des Etats-Unis : du nord de la Floride et de l'est du Texas jusqu'au sud de l'Ohio et au sud de la Pennsylvanie). Forêts ouvertes, jusqu'à 1000 m. Floraison : V-VI.

Description

Arbre ou arbuste caduc (haut : 15 m), souvent rhizomateux, à l'écorce brune ou grise. Feuilles elliptiques, obovales ou oblancéolées (long : 4-21 cm, large : 2-8 cm), à la base arrondie à cordée, à l'apex aigu ou acuminé, aux marges serratulées, au pétiole pubescent (long : 3-10 mm). Nucules ovales coniques (diam : 7-19 mm), solitaires dans une cupule bivalve aux bractées épineuses.

Informations

Les feuilles étaient utilisées par certains amérindiens en médecine traditionelle.
  • Castanea pumila