Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Gossypium, L. , Sp. Pl. 693. 1753.

Synonymie Erioxylum, Ingenhouzia, Selera, Thurberia

Description

Distribution

Le genre est subcosmopolite, originaire des régions tropicales à subtropicales du monde entier.

Description

Il s'agit d'arbustes persistants, aux feuilles alternes, simples ou palmatilobées à palmatifides, pétiolées et stipulées. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont solitaires et axillaires. Elles se composent d'un épicalice à 3 lobes, d'un calice à 5 sépales soudés à la base, d'une corolle à 5 pétales libres, de nombreuses étamines soudées en une colonne courte, et d'un ovaire supère, à 3-5 carpelles soudés. Les fruits sont des capsules à 3-5 loges, à dehiscence centrale. Les graines sont entourées d'un épais duvet servant à leur dissémination, le coton. Les poils peuvent atteindre 4 cm de long, et se composent presque essentiellement de cellulose et d'une cellule unique extrêmement mince dont la longueur peut atteindre 5000 fois sa largeur.

Gossypium barbadense

L. , Sp. Pl. 693. 1753.

filter reset
Syn. : Gossypium acuminatum, Gossypium jumelianum, Gossypium frutescens

Distribution

Amérique du sud, naturalisé ailleurs (régions tropicales à subtropicales). Cultures, friches.

Description

Arbuste persistant (haut : 2-3 m). Feuilles : palmatilobées (long : 70-120 mm, large : 70-120 mm), composées de 3-5 lobes oblongs ou ovales, base cordée, apex acuminé, marges subentières, pétiole pubescent, stipules lancéolées (long : 10 mm). Inflorescences : fleurs solitaires et axillaires ou terminales. Fleurs : épicalice à 5-6 lobes ovales (long : 35-50 mm), calice à 5 lobes ovales, corolle à 5 pétales obovaux et jaunes (long : 70-90 mm), maculés de pourpre à la base. Fruits : capsules oblongues ovoides (long : 30-50 mm).

Informations

Cette espèce, cultivée en premier lieu à Sea Island, en Géorgie, représente environ 15% de la production mondiale de coton.
  • Gossypium barbadense
  • Gossypium barbadense