Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Tambourissa, Sonn. , Voy. Ind. Or. iii. 267. t. 134 (1782).

Description

Distribution

Le genre est limité aux forêts sempervirentes humides du sud-ouest de l'Océan indien : plus la moitié des espèces sont natives de Madagascar, le reste étant réparti entre les Comores et les Mascareignes.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes persistants, aromatiques, parfois hétérophylles. Les feuilles, généralement opposées et decussées plus rarement pseudoverticillées ou alternes, sont simples et entières ou aux marges serratulées. Les fleurs (FFmâle = (4-6S) + nE et FFfemelle = [ (4S) + nC ]), actinomorphes et unisexuées (monécie ou dioecie), sont solitaires ou assemblées en cymes, en racèmes ou en panicules terminales ou axillaires, parfois cauliflores. Les fleurs mâles possédent 4-6 tépales connés à la base, de nombreuses étamines multiseriées, aux anthères à dehiscence extrorse. Les femelles se composent d'un receptacle urcéolé, discoide ou cupuliforme avec généralement 4 lobes et de nombreux carpelles formant un ovaire infère, aux styles plus ou moins saillants, chacun contenant un ovule pendant, anatrope à amphitrope. Le fruit, multiple, consiste en un receptacle cupuliforme à subglobuleux urcéolé, liégeux, portant à l'interieur de nombreuses drupes incluses dans sa paroi accrescente. Chaque drupe, ovoide comprimée, posséde un mesocarpe huileux, rouge orangé, un endocarpe corné, et un embryon droit, à cotylédons plats.

Tambourissa crassa

Lorence , in Bull. Mus. Nation. Hist. Nat., B, Adansonia, 1981(3): 298 (1981 publ. 1982)

filter reset
Syn. : Ambora religiosa, Tambourissa religiosa

Distribution

Océan indien (île de la Réunion). Endémique. Forêts humides, entre 700 et 2000 m.

Description

Arbre persistant (haut : 8 m), à l'écorce gris brun pâle et lisse. Feuilles obovales, ovales, elliptiques ou subcirculaires (long : 6-17,5 cm, large : 4-14 cm), coriaces, à la base cunéiforme et décurrente, à l'apex obtus ou arrondi, aux marges plus ou moins révolutées, au pétiole glabre (long : 4-15 mm). Fleurs unisexuées (dioecie), les mâles avec 4-5 lobes (diam : 32-45 mm), avec 125-250 étamines aux anthères à dehiscence latérale, les femelles au receptacle urceolé globuleux à urcéolé napiforme (diam : 12-14 mm), épais, avec 4-8 lobes épais triangulaires, à la surface interne glabre, solitaires ou groupées en cymes solitaires et terminales. Fruits globuleux urcéolés (long : 4 cm, diam : 6 cm), liegeux, composés de nombreux drupes.
  • Tambourissa crassa